Forêt Nord

Forêt de Raismes-Saint-Amand

Hello, c’est Marjorie. Partons à quelques km de la maison dans le second massif forestier du département du Nord : Forêt de Raismes-Saint-Amand. Cette forêt comprend 4600 ha et fait partie du parc Naturel Régional Scarpe-Escaut depuis 1967.

Elle se situe au nord ouest de Valenciennes entre la Forêt de Marchiennes racontée dans un autre article et celle de Mormal qui s’étend vers l’Avesnois.

Un peu d’histoire

À l’époque du Moyen-Age, cette région couverte de forêts et de marécages, riche en gibier, servait notamment de rendez-vous de chasse.

Ce sont les moines des Abbayes de Vicoigne et Saint-Amand qui défrichèrent la forêt et la mirent en culture : on voit encore aujourd’hui des traces des anciens fossés de drainage du XIIe siècle.

Mines de Charbon

La découverte de charbon, au XIXe siècle, représenta une première menace pour la forêt : une partie des bois fut rasée pour l’exploitation des mines, très consommatrices de bois.

Au XXe siècle les fosses Sabatier, Lagrange et du Lavoir-Rousseau empiétèrent également sur la forêt. Elles ont modifié l’Ecosystème de plusieurs façons. Elles ont créé de vastes terrils miniers schisteux qui ont apporté des reliefs dans une forêt autrefois très plate

Chevalet Sabatier – Monument rappelant notre activité minière du XXème siècle

Des affaissements miniers, dès 1950, ont localement transformé le paysage de manière tous aussi spectaculaire.

Ainsi une petite mare à cochon, « la Mare à Goriaux » est devenu un vaste étang où la forêt s’est noyée alors que le sol s’enfonçait sous l’effet des affaissements miniers. Cet étang est devenu une riche Réserve Ornithologique.

Panorama sur la Mare à Goriaux – ballade à faire

Façonnée par la Guerre

La forêt a aussi beaucoup souffert des guerres. Pendant la Première Guerre Mondiale, elle fut presque totalement rasée par les Allemands : en 1916 une coupe avait transformé les deux-tiers du boisement en coupe rase, et le reste était dégradé, ce qui explique, qu’on y trouve aucun arbre de plus de Cent ans.

Elle a abrité un champ de tir (entre 1925 et 1950) et un « important dépôt de munition », avec donc de probables séquelles de pollution liées au plomb et au mercure perdus sur le champ de bataille, durant les exercices sur le champ de tir, ou éventuellement après guerre par des munitions non-explosées.

En marchant on trouve des déchets de métaux

Aménagements

De nombreux itinéraires équestres, pédestres et de VTT ont été aménagés avec l’Office national des forêts (ONF), ainsi que des aires de détente et de pique-nique.

Base de Loisirs de Raismes

Développée et gérée par l’Office de Tourisme de La Porte du Hainaut, la Base de loisirs a pour vocation de répondre à une forte demande en matière de loisirs et d’activités de plein air. Elle s’étend sur 40 hectares dont 6 hectares de plan d’eau. Les cheminements sont réhabilités pour la rendre accessible à tous, notamment aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR).

Cet endroit est très sympa pour venir pique-niquer en famille et profiter de la nature le temps d’un week-end.

La Maison de la Forêt

En pleine Forêt Domaniale de Raismes-Saint Amand-Wallers, la Maison de la Forêt accueille les groupes scolaires et les centres de loisirs.

J’ai de très bons souvenirs d’enfance lors de sorties scolaires avec l’école primaire. Sauf une fois, il me semble m’être perdue dans cette forêt gigantesque mais tout s’est bien terminé pour moi 😊

Balades

En ce début d’année très froid et humide, nous sommes allés marcher et prendre un peu de hauteur sur nos montagnes du Nord : le Terril Sabatier.

Le site de Sabatier, ancien terril que la végétation recolonise. Son sommet, à plus de cent mètres de haut, offre une vue panoramique sur la forêt et la région de Valenciennes.

Autres clichés

En montant le terril , la nature dessine aussi des choses à sa façon.

Randonnée plus sportive

A vos chaussures, il est bien évidemment possible de faire une longue randonnée en découvrant les 3 Terrils de Raismes.

Une carte de rando disponible à l’entrée de la forêt mais elle n’est pas terrible
Balisage sur le Terril Sabatier Nord

Si vous voulez profiter du paysage jusqu’au bout, il est nécessaire de partir en fin de matinée. Je suis partie explorer les 3 Terrils Sabatier Nord et Sud lors d’une bonne gelée hivernale.

Cette rando dure plus de 4 heures et j’ai vraiment pris le temps de prendre quelques clichés car la fois précédente l’observatoire du terril était trop brumeux.

Terril Sabatier Nord

Je me suis garée à la base de loisirs pour pouvoir faire une énorme boucle.

Je préfère ce premier Terril car on culmine à 100 m d’altitude. C’est le plus haut des trois. Il nous offre un observatoire splendide sur le Valenciennois et la partie frontalière de Belgique.

Terrils Sabatier Sud

Après une bonne heure de marche, j’arrive sur cette deuxième montagne de Schiste. L’ascension est un peu plus raide.

Une petite pause s’impose. Puis on regarde ce qu’il nous reste à faire.

Terril Sabatier Nord et Sud et le chevalement entre les deux.

Il reste le terril à gauche sur la photo. Je ne vais pas faire un tout droit je vais descendre de l’autre côté et suivre le balisage du départ.

Je ne croise pas beaucoup de monde, mais j’entends le chant des oiseaux et la température commence à remonter, ce qui fait fondre le sol gelé. Attention les chutes ! Il n’y en a pas eu mais 38 glissades au compteur.

Je contourne d’autres marécages et je rencontre deux magnifiques cygnes qui s’aiment beaucoup apparemment. 😍

C’est beau l’Amour

Pour finir

Les mollets commencent à tirer. Une peu avant 15h j’arrive sur ce troisième terril où quelques couleurs dorées se fondent dans le paysage Nordiste.

Très satisfaite de cette journée et j’espère qu’elle vous a plu aussi 😊😊

La Mare à Goriaux

La Mare à Goriaux se situe à la sortie A23 Raismes. Riche Réserve Ornithologique expliqué plus haut depuis 1982, c’était une simple mare aux canards il y a un siècle. Elle est née d’un affaissement minier. Au fur et à mesure que les mineurs extrayaient le charbon, le sol s’est affaissé passant sous le niveau de la nappe phréatique.

La mare s’est alors développée. A l’époque, de jeunes gorets (porcs), peuplaient les lieux qui étaient d’anciennes prairies. D’où l’appellation mare à « Goriaux ».


Un circuit pédestre de 6,5 km invite désormais à explorer une flore originale (herbiers aquatiques, roseau à balais, bouleau venu des forêts voisines…), tout en foulant les célèbres pavés de la trouée d’Arenberg, mythique passage de la course cycliste Paris-Roubaix.

Itinéraire Compostelle

Je me suis rendue à cet endroit pour faire une bonne balade de 2h et photographier cette faune et flore abondante.

A mon arrivée, une épaisse brume est tombée. Ce n’est pas grave on s’adapte à la nature. Voici quelques photos dans un style plus obscure, mystérieux et artistique.

Pour finir cet article, je terminerai avec quelques photos en noir et blanc toujours dans ce mysticisme qui fait appel au sentiment et à l’intuition.

Chaîne rompue…

A bientôt pour un nouvel article sur les randos de Marjo, toujours en forêt…📷❤

Marjorie

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à mes autres articles :

Partager

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.